Le manga Jujutsu Kaisen bientôt adapté en jeu vidéo

Jujutsu Kaisen Cursed Clash - Announcement Trailer | PS5 & PS4 GamesJujutsu Kaisen Cursed Clash – Announcement Trailer | PS5 & PS4 Games

Bandai Namco est reconnu pour son dynamisme en matière de production, et les studios comptent bien faire honneur à leur réputation. Il y a quelques jours, l’entreprise japonaise a annoncé que le célèbre manga à succès, Jujutsu Kaisen, aura droit à son adaptation en jeu vidéo.

Intitulé « Jujutsu Kaisen: Cursed Clash », le jeu vidéo basé sur l’œuvre originale de Gege Akutami se présente comme un jeu de combat deux contre deux. Voici toutes les informations disponibles pour le moment.

Anime Expo : Bandai Namco lève le voile sur ce titre à venir

Lors de l’Anime Expo 2023, qui s’est clôturé le 5 juillet dernier, Bandai Namco a annoncé le développement d’un jeu d’action basé sur l’univers de Jujutsu Kaisen. Le jeu vidéo se concentrera sur l’histoire originale du manga et mettra en scène Yuki Itadori et ses compagnons qui devront affronter les redoutables Fléaux.

La date de sortie n’a pas encore été annoncée, mais Bandai a confirmé que le jeu sera disponible sur plusieurs plateformes, notamment PC, PS4/PS5, Xbox Series X/S, Xbox One et Switch. Ainsi, les amateurs de jeux vidéo et les fans du manga pourront retrouver la toute première adaptation de Jujutsu Kaisen sur console.

Un gameplay simple et efficace

Selon la vidéo diffusée par l’entreprise, Jujustu Kaisen : Cursed Clash présente des combats en deux contre deux enligne. Les joueurs peuvent affronter et croiser le fer avec d’autres passionnés lors de combats traditionnels. Chacun disposera d’un large éventail d’attaques, et les équipes pourront profiter de plusieurs combos possibles à plusieurs.

Un jeu coopératif

Grâce à la présence des combos, le jeu vidéo se veut coopératif. La synergie et la synchronisation des joueurs est très importante et Bandai Namco semble vouloir creuser dans cette direction. L’objectif est d’offrir un gameplay relativement classique tout en y intégrant une touche d’originalité et un mécanisme encore peu exploré dans le secteur des jeux vidéo

Une perpétuelle évolution

Bandai Namco Games souhaite également intégrer plusieurs perspectives d’évolutions avec divers niveaux de puissances. En effet, tous les joueurs peuvent augmenter le niveau de leurs héros au fil des combats par le biais d’un système de déblocage de puissances supplémentaires selon les performances réalisés.  

Un jeu d’action en 3D

Sans grande surprise, Jujutsu Kaisen : Cursed Clash se dévoile avec des graphismes en 3D. Digne d’un jeu d’action, le premier aperçu animé du jeu présente des graphismes intéressants, des animations bien réalisées et une palette de couleurs fraîches, notamment pour l’environnement du jeu.

Édité par Bandai Namco, le développement est confié au studio Byking Inc. Ce dernier s’est fait connaître grâce aux jeux vidéo « My Hero One’s Justice (2018) » et « My Hero One’s Justice 2 (2020) ». On retrouve d’ailleurs certaines similitudes dans les animations, ce qui laisse présager une bonne qualité de jeu.

Une œuvre qui se veut fidèle à l’original

Lors de son annonce, Bandai Namco a souligné que Jujutsu Kaisen était le manga parfait à adapter en jeu vidéo, notamment grâce à son action omniprésente et à son scénario fidèle aux meilleurs shonen. L’entreprise a également exprimé son désir de proposer un jeu vidéo fidèle à l’œuvre originale de Gege Akutami.

La société japonaise souhaite donner vie au manga à travers un jeu vidéo où l’action s’enchaîne pour ne laisser aucune place à l’ennui. Les joueurs auront ainsi l’occasion de défendre l’humanité contre divers dangers issus des malédictions japonaises. Jusqu’à présent, tout indique que le jeu sera axé sur des combats et des scènes explosives.

Nous en saurons bientôt davantage sur ce nouveau jeu vidéo !

 Image à la une : XboxEra.

Nous suivre sur Google ActualitésCommenter cet article

Date de publication :

Catégorie :

, , , , , ,

Auteur / Autrice :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *