Ni no Kuni : Cross Worlds

5/5 – (1 vote)
Vous souhaitez donner votre avis ou poser une question à propos de ce jeu vidéo ?

Notre espace commentaires est accessible à tous, sans restriction.

Laisser un commentaire

Après un an d’attente, Ni no Kuni : Cross Worlds est enfin disponible en France. Ce jeu mobile sorti en 2021 était jusqu’il y a peu uniquement accessible aux habitants de l’archipel nippon. Le titre débarque enfin en France et aux Etats-Unis pour le plus grand bonheur des amateurs de RPG.

Ni no Kuni est effectivement un monument dans l’univers du jeu de rôle. Il rassemble le studio Ghibli ainsi que l’éditeur Level 5 qui a notamment réalisé quelques opus de Dragon Quest. Nous espérons donc une histoire prenante ainsi que des décors à couper le souffle.

La fiche technique de Ni no Kuni : Cross Worlds

La licence Ni no Kuni a vu le jour en 2013 avec aux commandes Level 5 et le studio Ghibli. Une collaboration peu anodine qui suffit à hisser le premier opus parmi l’un des meilleures JRPG. Celui-ci réussit à convaincre les puristes et un second titre suivi de 3 jeux mobiles sortirent par la suite.

Ni no Kuni : Cross Worlds fut lancé au Japon puis plus tard à Taiwan et en Corée du sud en 2021. Après quelques mois à peaufiner le MMORPG, l’éditeur annonça enfin son lancement en Europe et aux Etats-Unis. Le jeu est donc disponible sur le Play Store et sur l’App Store depuis le 25 mai 2022. Les plus impatients pouvaient déjà se préinscrire avant cette date.   

Ni no Kuni : Cross Worlds promet une expérience massivement multi-joueurs fidèle à la licence. Des éléments de gameplay novateurs devraient être introduits pour offrir des modes de jeu PvP compétitifs. Bien qu’il a été décidé que ce titre soit un jeu mobile, les développeurs n’excluent pas un portage sur PC et consoles next gen.

L’histoire de Ni no Kuni : Cross Worlds

Ni no Kuni : Cross Worlds met le joueur dans la peau d’un bêta-testeur. Celui-ci utilisera une technologie en développement pour atterrir dans le monde où l’histoire se déroulera. Comme sur d’autres titres Ni no Kuni, ce monde cache de nombreux mystères. Des mystères qu’il faudra résoudre pour sauver ses proches d’un péril certain.

La dimension JRPG est apportée par des classes bien pensées et divers items cachés ici et là. Le mode histoire permettra de faire progresser son personnage jusqu’à dénouer l’intrigue principale. Comprenez qu’aucun achat in game n’est donc requis. Seulement, de nombreuses quêtes secondaires ont tout de même été ajoutées pour ramasser plus rapidement de l’expérience et du stuff. Comme à l’accoutumée, l’exploration sera récompensée par des objets et des armes inattendus.

Le début de Ni no Kuni : Cross Worlds

Durant les premières minutes, le joueur devra s’authentifier et créer son personnage. Ce dernier sera ensuite présenté comme un bêta-testeur du Soul Driver pour ensuite être envoyé dans un monde virtuel.

Il y fera la connaissance d’une IA avant d’être envoyé dans une ville menacée par la destruction. Un tutoriel vous apprendra comment évoluer dans ce monde et vous aurez à affronter quelques adversaires. On découvrira par la suite le système de levelling ainsi que l’inventaire. Différents modes de jeu se débloquent à mesure que votre personnage progresse. 

Une réalisation unique

La licence Ni no Kuni tire sa force de la renommée des studios participant à sa réalisation. Encore une fois, Level 5 promet un JRPG abouti et surtout une histoire saisissante. Le studio Ghibli apporte un univers sortant de l’imagination d’Hayao Miyazaki et une bande son concocté par Joe Hisashi. Enfin, Netmarble peaufine l’aspect MMO pour du multijoeur convaincant. En somme, vous avez un petit chef d’œuvre de japanimation à la sauce MMORPG.

Les amoureux du genre auront tout un monde à découvrir, avec aux passages de charmantes bestioles appelées familiers. Ces derniers joueront un rôle central dans les affrontements PvP. Assurément Netmarble est toujours autant attaché aux gacha.

Notre avis sur Ni no Kuni : Cross Worlds

Ni no Kuni : Cross Worlds est certainement un titre rafraîchissant pour la licence. Rappelons que le dernier Ni no Kuni sur console date de 2018. La réalisation semble avoir été bien exécutée avec des graphismes sublimes qui évoquent Genshin Impact. Toujours est-il que cet opus a une personnalité bien à lui. Il faudra oser passer quelques minutes dessus pour découvrir un gameplay original avec des mécanismes de jeu forts sympathiques.

La collaboration avec Netmarble pourrait toutefois dissuader quelques puristes. L’éditeur est connu pour ses jeux mobiles freemium. Espérons donc que le RNG n’avantage pas trop les joueurs payants. Cela nuirait à l’expérience de jeu des joueurs occasionnels, nostalgiques des précédents opus.

Image à la une par lacremedugaming.fr

Vous souhaitez nous signaler une erreur au sein de cet article ?

Prenez le temps de nous le faire savoir en commentaires, pour que nous puissions rendre ce site le plus fiable possible.

Laisser un commentaire

Publié

dans

, ,

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *