poppins

Poppins : des jeux vidéo d’un nouveau genre dédiés aux troubles dys

Face à l’augmentation du nombre d’enfants souffrant de troubles dys tels que la dyslexie, une start-up française a mis au point un dispositif innovant pour les aider à surmonter ces difficultés.

Baptisée Poppins, cette application thérapeutique a connu des résultats positifs lors de tests cliniques menés par l’AP-HP, améliorant notamment les compétences en lecture et l’exactitude orthographique.

Les bases scientifiques de l’application Poppins

Pour développer l’application Poppins, les concepteurs se sont appuyés sur différentes études menées auparavant par d’autres chercheurs, qui ont souligné les difficultés spécifiques rencontrées par les dyslexiques dans le traitement des rythmes, ainsi que l’amélioration des compétences phonologiques et de lecture lorsque leur travail est axé sur ces rythmes.

En effet, les enfants dys ont des caractéristiques cérébrales spécifiques, notamment un faisceau arqué sous-développé reliant les zones antérieures et postérieures du cerveau.

En outre, l’application a été élaborée en collaboration avec des spécialistes renommés du domaine des jeux vidéo, tels qu’Ubisoft et Warner Bros.

Ainsi, Poppins intègre plus de 25 jeux adaptés à plusieurs troubles dys et propose une expérience ludique captivante pour les enfants âgés de 7 à 11 ans.

Les bienfaits de Poppins sur la lecture et l’orthographe

Pendant les tests cliniques menés par l’AP-HP, Poppins a été utilisé pendant huit semaines chez des enfants dyslexiques. Les résultats ont montré des améliorations significatives en matière d’exactitude de lecture et de vitesse.

Plusieurs parents ont également constaté une nette progression chez leurs enfants grâce aux jeux vidéo. Par exemple, Clément, âgé de 10 ans et atteint de dyslexie, a réalisé moins d’erreurs de lecture, reconnaît mieux les sons et affiche une meilleure orthographe depuis qu’il utilise Poppins.

L’un des éléments clés expliquant ces améliorations est la présence de musique dans le jeu, qui aide à renforcer les connexions cérébrales.

De plus, le dispositif est téléchargeable sur téléphone et tablette, permettant ainsi aux parents de commencer le traitement à la maison, sans avoir à attendre pour obtenir un rendez-vous chez un orthophoniste.

Une solution accessible pour les familles

Le coût d’un abonnement annuel à Poppins s’élève à 26 euros par mois, mais certaines mutuelles proposent un remboursement intégral.

Sur son site internet, l’entreprise promet également un accès gratuit aux familles aux revenus modestes.

Les fondateurs de la start-up espèrent voir leur produit pris en charge par la sécurité sociale d’ici 2025.

Les troubles ciblés par Poppins

Poppins est un dispositif qui s’adresse aux enfants souffrant de troubles dys, notamment :

  • La dyslexie : difficulté d’apprentissage de la lecture et du langage écrit.
  • La dysphasie : trouble du langage oral caractérisé par des difficultés à comprendre et / ou à s’exprimer avec des mots.
  • La dysorthographie : trouble affectant l’écriture et pouvant engendrer des erreurs dans la forme ou la construction des mots.
  • La dyspraxie : perturbation de la coordination motrice empêchant l’enfant d’effectuer certains mouvements nécessaires pour une bonne qualité de vie quotidienne et scolaire.
  • La dyscalculie : difficulté à réaliser des opérations mathématiques et à comprendre les concepts numériques de base.

En offrant une solution adaptée et personnalisée à chaque enfant, Poppins pourrait bien révolutionner la prise en charge des troubles dys.

Rappelons que 8% de la population française est touchée par la dyslexie, dont 1,3 million d’enfants. Nul doute que cette innovation bénéficiera à un grand nombre de jeunes patients.


Date de publication :

Catégorie :

, ,

Auteur / Autrice :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *